OMS NOUVELLE DEFINITION des CAS H5N1 HUMAINS

Publié le par member

http://www.who.int/csr/disease/avian_influenza/guidelines/case_definition2006_08_29/en/index.html
trad : Anne
Background :

 Le report précis et rapide des cas de grippe H5N1 à l'OMS est la pierre angulaire pour surveiller l'évolution globale de cette maladie et le risque correspondant de l'emergence d'un virus pandémique.
En collaboration avec plusieurs associés, l'OMS a développé des définitions normalisées des cas pour faciliter :
 1. report  et classification des cas humains de l'infection H5N1 par les services d'hygiène nationaux et internationaux.
 2. Standardisation de langue pour la communication.
3. Comparabilité des données à travers le temps et les secteurs géographiques.

 Application des définitions de cas H5N1 :

1. Les définitions de cas s'appliquent à la phase actuelle de l'alerte de pandémie (phase 3) et peuvent changer pendant que de nouvelles informations sur la maladie ou son épidémiologie deviennent disponibles.

2. Les autorités nationales devraient formellement informer  les seuls cas H5N1 probables et confirmés à l'OMS. Les définitions de cas pour les personnes sous investigation et les cas suspectés ont été développées pour aider des autorités nationales en classifiant et en dépistant les cas.

 3. Les définitions de cas ne sont pas prévues pour fournir des descriptions complètes de la maladie des patients mais pour normaliser plutôt le report des cas.

4. Dans des situations cliniques exigeant des décisions au sujet de traitement, du soin ou du triage des personnes pouvant avoir l'infection H5N1, ces décisions devraient être basées sur le jugement clinique et le raisonnement épidémiologique, et non sur l'adhérence aux définitions de cas. Alors que la plupart des patients présentant l'infection H5N1 se sont présentés avec de la fièvre et les plaintes respiratoires basses, le spectre clinique est large.

Définitions des cas :

Personne sous investigation :

personne que les autorités sanitaires ont décidé d'étudier, de surveiller pour déceler ou non l'infection du virus H5N1.

1) cas H5N1 suspecté:

 personne présentant un symptôme respiratoire aiguë bas non expliqué avec une fièvre inférieure à 38°C, toux, souffle court ou difficulté respiratoire
ET
Une ou plusieurs expositions dans les 7 jours précédant le début des symptômes :

a. Contact étroit (à moins de 1 mètre, par ex en soignant, parlant, touchant )  avec une personne etant un cas probable ou suspecté ou avéré de H5n1

b. Exposition par manipulation, abattage, plumage, préparation pour la consommation de volailles ou d' oiseaux sauvages ou leurs restes ou une exposition aux environnements souillés par leurs fèces dans un secteur où des infections H5N1 chez les animaux ou les humains ont été suspectées ou confirmées au cours du mois écoulé.

c. Consommation de produits crus ou pas assez cuits de volaille dans un secteur où des infections H5N1 chez les animaux ou les humains ont été suspectées ou confirmées au cours du mois écoulé.

d. Contact étroit avec un animal infecté par le H5N1 (cas confirmé) autre que la volaille ou les oiseaux sauvages (par exemple le chat ou le porc)

e. Manipulation des échantillons (animal ou humain) suspectés de contenir le virus H5N1 dans un laboratoire ou tous autres endroits.

2 ) Cas H5N1 probable :

- definition 1 :
Ce cas regroupe tous les aspects du cas suspecté
ET
Un des critères additionnels suivants :

- Suspicion ou évidence d'une pneumonie aiguë sur la radiographie de thorax plus signes de deffaillances respiratoire (hypoxémie,  tachypnée severe)
OU
- confirmation positive  laboratoire d'une infection de la grippe de type A mais sans preuve pour le H5N1.

-  definition 2 :
Mais aussi cette définition regroupe les éléments suivants:
mort  par maladie respiratoire aiguë non expliquée,  considérée être épidémiologiquement liée par le temps, l' endroit, et l' exposition à un cas probable ou confirmé H5N1.

3) Cas H5N1 confirmé

Il s'agit d' une personne regroupant les critères pour un cas suspecté ou un cas probable
ET
- Un des résultats positifs suivant conduit par un laboratoire national, régional ou international de la grippe dont les résultats des tests sont acceptés par l'OMS comme confirmant le virus H5N1:

a. Isolement d'un virus H5N1

b. Résultats positifs d'une PCR de type H5 en utilisant deux cibles différentes au niveau de la PCR, par exemple amorces spécifiques pour hemagglutinine de la grippe A et H5 .

c .Une élévation de 4 fois ou plus des anticorps spécifiques au H5N1.,baséesur le test d'un specimen serique en phase aigue ( pris 7 jours ou moins apres le debut des symptomes ) et d'un serum convalescent
le serum convalescent doit avoir un titre d'anticorps de 1/80 ou plus

d . un titre d'ancicorps par microneutralization pour le H5N1, de 1/80 ou plus sur un serum simple pris à J14, ou plus tard apres le debut des symptomes, et un resultat positif usant un test serologique different, par exemple, un test d'inhibition de l'hemagglutination des globules rouges de cheval d'un titre de 1/60 ou plus, ou un test Western blot specifique du H5 positif

Publié dans Médecine

Commenter cet article